Ayrault, ça suffit ! Manifespour une révolution fiscale, contre l'austérité et les licenciements.

Bilan du groupe Anticapitaliste et Ecologiste à Limoges

campagne limoges terre de gauche

La volée électorale des élections municipales n’a pas suffi… les mauvais travers reprennent vite le dessus. L’élection à l’agglo de Limoges en est une nouvelle illustration. Déjà maire de Saint-Just le Martel, également 1er vice-président du conseil régional, membre d’un nombre incalculable de commissions, agences, conseils d’administration au titre de sa fonction au conseil régional, Gérard Vandenbroucke vient de se faire élire président de l’agglomération de Limoges.
Après l'intervention de Laurence Pache , la séance a permis de revenir sur : la gestion des fonds européens par les régions et le risque du clientélisme qui s’y attache - la création d’un « service public régional de l’audiovisuel »… dossier ajourné (une première !) - la modernisation du matériel ferroviaire - le contrat de plan -Etat région - les voeux déposés par le groupe Limousin Terre de Gauche
Transports publics : éviter que certains élus ne déraillent... - Développement éco : qui a besoin de fonds publics ?... - Education : livres scolaires, pass contraception.
Après Stéphane Lajaumont (ENSEMBLE/Gauche Anticapitaliste) lors de la dernière séance, et avant Christian Audouin (PCF) lors de la prochaine, c’était au tour de Laurence Pache (Parti de Gauche) d’assurer l’intervention liminaire du groupe Limousin Terre de Gauche. Si le reste du compte rendu sera publié dans quelques jours, voici le texte de l’intervention.
Votre bilan est là devant vous, en 2 ans pour l’un et en 6 ans pour l’autre, Limoges, bastion historique de la gauche est pris par la droite emmenée par l’UMP.
Depuis dimanche, la droite est en mesure de prendre la mairie. La poussée du Front national est également préoccupante dans le paysage politique local. L’effondrement de la majorité municipale sortante est un carton rouge à la politique du gouvernement Hollande-Ayrault et à celle de ses responsables locaux. En revanche, le bon résultat de Limoges Terre de Gauche montre l’exigence d’impulser d’autres choix pour la cité, répondant aux urgences écologiques, sociales et démocratiques.
Proximité des élections ou impact de crise économique, en tout cas peu de rapports à l’ordre du jour de cette commission permanente de février qui a cependant donné lieu à des échanges éclairants entre Limousin Terre de Gauche et la majorité régionale sur l’avenir du transport ferroviaire.

Le crash de l'industrie nucléaire française
précède celui de l'ensemble de la filière...

Il y a six ans, notre liste « Limoges 100% à gauche » rassemblait plus de 3350 suffrages ; soit 7% des voix. Nous obtenions deux élus. Voilà un mandat qui se termine. Six années où nous avons tenu notre rôle d'opposition de gauche à la majorité dirigée par A Rodet
En effet, lors de cette petite commission permanente, les arguments développés par Limousin Terre de Gauche ont, parfois, fini par convaincre les élus de la majorité…

Pages

S'abonner à Gauche Anticapitaliste Limousin RSS